Vive la culture anglaise.
J’aime l’accent britannique, le style des londoniennes, les paysages des Cotswolds et les épopées de la famille royale. J’irais même jusqu’à dire que j’aime la pluie, mais j’aime surtout les traditions qui viennent avec leur mode de vie.
Aujourd’hui je tromperai donc mon amour du café pour vous parler de l’heure du thé.

Pour ceux d’entre vous qui sont moins familiers avec ce rituel, laissez-moi vous mettre en contexte.

Retour en 1840

Anne, septième Duchesse de Bedford, avait souvent un petit creux vers 4h (I feel you Anne). Sachant que le repas du soir était servi vers 20h seulement, elle se faisait préparer un léger encas avec son thé pour la contenter.
Ce qui n’était qu’une simple collation d’après-midi est devenu un véritable événement social lorsqu’elle s’est mise à y inviter des convives. De fil en aiguille, comme son cercle social était composé d’aristocrates de la haute bourgeoise, une certaine étiquette s’est développée autour du rituel.
C’était devenu l’occasion d’enrichir son réseau et d’y porter des tenues soignées.

Cet héritage s’est, au fil des années, transformé en un léger goûter 3 services composé de petites bouchées: sandwichs, canapés et légers gâteaux, le tout bien évidemment accompagné de thé.

Heure du thé

Crédit : Pinterest

Déroulement typique de l‘afternoon tea

À l’origine, l’heure du thé se déroulait entre 15h et 17h dans les magnifiques jardins verdoyants ou dans les somptueux salons des grandes maisons.
Aujourd’hui, le lieu et l’heure importent moins. Pas besoin de posséder un château avec domestiques pour organiser l’heure du thé chez soi! On mise davantage sur la qualité des bouchées servies, l’ambiance générale, mais surtout du temps passé avec les gens.

1er service : le salé
On débute par l’étage du bas du traditionnel plateau à 3 étages.
On y retrouve habituellement:
– des sandwichs au concombres et fromage à la crème
– des roulés au saumon fumé
– des devil eggs
feuilletés aux légumes

2ème service : les scones
Après avoir terminé l’étage du bas, on se retrouve à l’étage du milieu avec les traditionnels scones.
Qu’ils soient natures ou qu’on y ajoute une saveur, ils sont habituellement servis avec :
– de la clotted cream (une sorte de crème fouettée très épaisse)
– de la confiture
– du beurre

3ème service: les petits gâteaux
L’étage supérieur du plateau est constitué de bouchées sucrées pour clore le repas.
On peut y déguster:
– des sablés
– des biscuits au beurre
– des macarons
– des tartelettes

Bon à savoir: les sandwichs et mignardises doivent être servie en petites pièces délicates, facilement mangeable en 2-3 bouchées.
La petite touche finale, c’est l’ambiance. Rien de mieux qu’un fond sonore de jazz ou un peu de musique classique. Au fond, tant que ce soit discret, de bon goût et propice à la détente!

heure du thé

Crédit : laceandlilac.com

5 leçons à en tirer

Certains trouveront peut-être ce rituel bourgeois, hautain ou même complètement inutile : au contraire !
Je trouve fascinant qu’un peuple entier voue un culte à cette boisson – et mieux encore – qu’elle ait influencé son style de vie. Voici donc des éléments clés à retenir et des pistes d’idées pour les appliquer à notre quotidien.

  1. À nous de changer notre perception du temps
    Au lieu de déprimer en milieu d’après-midi, changeons notre façon de voir la routine et célébrons ce moment plutôt banal de la journée.
  2. Avoir de hauts standards, ça a du bon
    L’heure du thé, c’est l’occasion de sortir nos plus jolies tasses en porcelaine et nos meilleurs thés.
    Mais pourquoi ne pas exiger le meilleur pour soi-même en toute circonstances? Mettons la barre haute envers la nourriture qu’on mange, les gens à qui on donne de l’énergie ou les produits qu’on met sur notre corps.
  3. Qualité VS Quantité
    Prendre le temps de déguster de petites bouchées au lieu d’engloutir de grandes quantités, choisir soigneusement les ingrédients d’une recette au marché. Pourquoi pas trouver plaisir dans le raffinement ?
  4. Faire une pause des réseaux sociaux
    Aujourd’hui, la déconnexion n’arrive jamais par elle-même, par miracle. Il faut créer et intégrer cette habitude à notre quotidien, sans quoi on se laisse rapidement happer par l’hyperconnectivité et le stress qui vient avec. Prenons donc le temps de partager et de discuter à plusieurs, en pleine conscience.
  5. Améliorer des compétences inhabituelles
    C’est important de cultiver la curiosité. Que ce soit en cuisine, en musique, en arts, en lecture, en politique, peu importe. La vie est trop courte pour se reposer sur nos acquis. Travaillons à devenir des humains en constante évolution, toujours un peu plus complets.

Les bonnes adresses

Si mon ode à l’heure du thé vous a titillé de curiosité, voici quelques adresses où tenter l’expérience à Montréal:

Ritz Carlton
1228 rue Sherbrooke Ouest
http://www.ritzcarlton.com/fr/hotels/canada/montreal/dining/afternoon-tea

Le Parloir 
4354 avenue Christophe Colomb
514-596-2205
www.facebook.com/pages/Le-Parloir

Salon de thé Cardinal
5326 boul. St-Laurent
514-903-2877
http://www.thecardinaltea.com/

Rosélys
900 boul. René-Lévesque O.
514-954-2261
https://www.restaurantroselys.com/afternoon-tea/